top
menu MENU
PRAT.FR | Vos droits en action

Lutte contre l'insécurité routière financée par les amendes de radars

En 2017, la quasi-totalité des contraventions générées par les radars (91,2%), soit 924,5 millions d’euros, a été consacrée à la lutte contre l’insécurité routière, notamment à travers l’amélioration du réseau routier, contre 8,8 % (88,7 millions d’€) affectée au désendettement de l’Etat.


En 2016, 91,8 % des recettes (soit 845,2 millions d’euros) avaient été consacrés à l’insécurité routière, la légère baisse de 0,6 point d’un exercice à l’autre est liée à l’augmentation des recettes liées aux amendes forfaitaires majorées (+ 28,9 millions d’euros) qui sont réparties, selon la loi, à hauteur de 53 % pour les collectivités locales et de 47 % pour le désendettement de l’Etat.


Pour l’année 2017, les recettes générées par les radars sont réparties entre trois destinataires :
- l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (AFITF) ;
- les collectivités territoriales ;
- la Délégation à la sécurité routière (DSR).


Ces trois institutions ont reçu respectivement 405,5 millions, 270 millions et 249 millions d’euros.


Concernant la branche du contrôle automatisé, les 4 446 équipements du parc ont été à l’origine de l’envoi de 17 millions de contraventions. Ces avis ont généré 824,5 millions d’euros d’amendes forfaitaires et 189 millions d’euros d’amendes majorées, soit un total de 1, 013 milliard d’euros en 2017.

Mots clés :
PARTAGER SUR
NOS ACTUALITÉS TOUTES NOS ACTUALITÉS more

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter